Le rendez-vous des industries de la métallurgie, de la transformation des métaux et de leurs usages.

Les professionnels de la métallurgie et de la transformation des métaux se sont retrouvés à l’Atrium de Chaville (92) les 7 et 8 novembre pour les MetalDays 2018. Organisées par CTIF – Centre Technique Industriel des Industries de la Fonderie – ces deux journées ont été un rendez-vous incontournable pour les entreprises du secteur. De la PME au groupe international, la manifestation a été un lieu de rencontres et d’échanges pour traiter de toutes les données du marché avec des ateliers, des rendez-vous professionnels, des tables rondes et des conférences. Un vrai tour d’horizon à 360 ° de la filière métallurgique. Pour présenter l’édition 2018 des Metaldays et établir le bilan de cet événement, nous avons rencontré Christine Colliard, responsable Veille et Diffusion à CTIF et l’une des instigatrices des MetalDays.

C’était la 4ème édition des MetalDays, quel est le concept, l’histoire et les objectifs de rendez-vous annuel ?

Les MetalDays sont des événements organisés par CTIF.  

CTIF, institut technologique labellisé Carnot via l’ICÉEL, est le centre technique industriel de référence en métallurgie et transformation des métaux (fonderie, fabrication additive métallique, affinage, recyclage…) depuis plus de 70 ans. Il accompagne les industriels dans leurs projets d’amélioration de leur compétitivité et leur développement en France et à l’international. Ses principaux champs d’activité sont l’innovation, le conseil opérationnel, les essais de laboratoire, le prototypage et la formation.

Les trois éditions précédentes, appelées J’Tech, avaient lieu tous les deux ans. Ces journées étaient des journées d’échanges techniques et stratégiques réservées aux industriels fondeurs et clients de la fonderie. Elles visaient à apporter :

  • Une vision actualisée sur des perspectives de marchés,
  • Des idées de diversification des activités des industriels,
  • Des voies d’innovation pour les produits métalliques,
  • De nouvelles opportunités de collaboration technique,
  • Des compétences CTIF mobilisées au service des industriels.

L’édition 2018 a été différente en proposant en plus des conférences plénières, des tables rondes, des ateliers, des rendez-vous BtoB, un hall d’expositions (38 exposants européens ont répondu présents) et un forum CTIF dans lequel les experts de CTIF ont présenté l’ensemble des actions, projets et travaux de R&D et d’innovation récents ou en cours menés pour les industriels de la métallurgie et plus particulièrement de la fonderie.

Ce rendez-vous est organisé par CTIF, pourquoi avoir choisi ce type d’événement ?

Les MetalDays, ce n’est pas le rendez-vous des PME exclusivement pour les PME. Ce n’est pas non plus le cas pour les ETI ou les grandes entreprises. C’est le forum de toutes les entreprises qui souhaitent participer et/ou profiter de la redynamisation de l’industrie française. Une PME régionale tout comme un conglomérat international, a besoin de toutes les énergies qui peuvent booster son entreprise. Les MetalDays sont l’occasion unique d’avoir une vision actualisée des orientations marchés et des dernières évolutions technologiques, de partager des points de vue sur ces sujets tout comme sur des problématiques de recrutement ou de formation ou encore de contacts business.

Quel bilan tirez-vous de cette 4ème édition ?

Le bilan est très positif. Cette année, ce sont près de 330 participants qui ont pris part au MetalDays 2018. C’est donc toute une filière qui s’est mobilisée pour assister et participer aux conférences, ateliers, tables rondes et rendez-vous d’affaires organisés sur les 2 journées, outre les 38 exposants qui ont répondu présents aux côtés des 5 sponsors de l’évènement : AddUp, Aluminium Martigny, Foseco, Pyrotek, Volume Graphics et Zeiss.

Deux journées riches en échanges et débats donc, qui nous ont démontré l’importance (les participants en témoignent) des MetalDays, qui tout en restant à taille humaine, ont su réunir sur 2 jours, toute une filière autour d’enjeux et de défis communs.

On présente souvent les Metaldays comme le rendez-vous majeur pour les professionnels de la métallurgie, quelles ont été les thématiques fortes abordées ?

Sur les deux journées exclusivement consacrées à la métallurgie et la transformation des métaux, ce sont des thèmes aussi diversifiés que l’élaboration des alliages, l’innovation produit, les enjeux entre fonderie, forge et fabrication additive, l’évolution des approches en recrutement et en formation, et les impacts du développement du digital dans nos métiers qui ont pu être abordés et débattus, tant par des développeurs de solutions, que par les transformateurs et donneurs d’ordres utilisateurs.

C’est un accélérateur de potentiel affaires également ?

Au-delà des conférences, des tables rondes et des ateliers, l’édition 2018 a inauguré une nouvelle formule en proposant des rendez-vous BtoB au cours desquels les participants ont pu échanger directement entre eux et avec les équipes de CTIF.

Sponsors, exposants ou participants ont eu la possibilité de participer à ces rendez-vous d’affaires. L’accès préalable  aux profils des participants via une plateforme dédiée a garanti des rencontres uniquement entre professionnels identifiés et motivés.

Vous êtes sur un blog spécialisé dans la corrosion. Corrosion et métaux sont souvent indissociables, est-ce que les solutions pour lutter contre la corrosion font partie des thèmes récurrents et importants des MetalDays ?

Le blog de CTIF, MetalBlog est le blog de référence des experts de la métallurgie. Les articles publiés chaque semaine par nos experts abordent toutes les problématiques de la métallurgie. Il ne se limite pas à la seule problématique de la corrosion. CTIF s’intéresse aux traitements thermiques, aux traitements de surface, aux aciers et donc aux solutions qui protègent de la corrosion.

Les VCI aujourd’hui représentent une solution efficace pour lutter contre la corrosion, les VCI font partie des solutions abordées ?

CTIF accompagne ses clients qui sont confrontés à des problèmes de corrosion. Les VCI peuvent être citées comme solution selon la nature des enjeux de nos clients.

Metaldays, c’est également l’occasion de recherche et développement, vous avez pu repérer des projets particulièrement innovants ?

Sont à citer en particulier :

  • Le projet collaboratif SOFT-DEFIS qui reçoit le soutien de la Région Bourgogne Franche Comté, BPI France et du Pôle Nuclear Valley ; ce projet est destiné à démontrer la capacité à maîtriser les hétérogénéités de solidification, quelles que soient les épaisseurs mises en œuvre (à terme sur des tôles d’un mètre d’épaisseur). Les voies explorées sont d’une part l’inoculation, d’autre part la maîtrise des courants dans le métal liquide, 
  • La Plateforme MetaFensch à Uckange, créée il y a 4 ans pour répondre aux besoins entre laboratoire et besoins industriels, propose différents moyens d’élaboration au service de la mise en œuvre de métaux avancés et des métallurgies de demain : 
    • un four sous vide VIM (induction sous vide), destiné notamment aux élaborations de fonderie, en partenariat avec CTIF, et équipé à ces fins d’une cellule de préchauffage dimensionnée pour recevoir des moules et carapaces, 
    • un four de recyclage PAM (torche à plasma en creuset froid) exploité aujourd’hui pour l’étude du recyclage des alliages de titane, sur une filière européenne qui reste à créer,
    • la plus grande tour d’atomisation de titane au monde, aujourd’hui exploitée sur des mises au point de différentes natures et tailles de barres d’alimentation, et lots associés. 
  • Le développement de nouvelles générations d’implants médicaux issus de fabrication additive métal (fusion laser sur lit de poudre), intégrant des structures lattices fonctionnalisées.
  • L’intégration réussie de la tomographie en fonderie.
  • Le développement d’une application de maintenance mobile, un véritable réseau social de GMAO,
  • Le potentiel de la prospective avec 3 tendances de fond dans les changements qui s’opèrent dans nos industries : le Darwinisme Digital (déjà effectif avec l’impression 3D), l’Industrie 4.0 et la culture nouvelle du hacking  & « Do it Yourself », qui doit aussi changer les cultures dans nos entreprises.

Les innovations présentées par les experts CTIF :

  • QualiFlash® : comment mesurer la propreté des bains d’aluminium ?
  • L’alloy design par le calcul thermodynamique avec Thermo-Calc
  • De nouveaux alliages par voie de fonderie : les intermétalliques
  • « Structures lattices » : des structures inédites pour des applications variées (absorption d’énergie, échange thermique…)
  • L’intégration de fonctions par fabrication additive sur pièces ou moules métallique.

Quels sont les chiffres clés de l’édition 2018 : nombre d’exposants, de visiteurs, conférences…

Les MetalDays 2018 en chiffres :

  • 330 participants de tou secteurs industriels
  • 38 exposants
  • 5 sponsors de l’évènement : AddUp, Aluminium Martigny, Foseco, Pyrotek, Volume Graphics et Zeiss.
  • 4 conférences plénières
  • 5 tables rondes
  • 7 ateliers (pour 5 prévus initialement)
  • 18 présentations de résultats de R&D au forum CTIF
  • Des RdV B2B en grand nombre
  • Une remise de trophée

Quelles sont les cibles qui se retrouvent aux MetalDays ? Des professionnels uniquement ?

Les MetalDays, ce sont les journées dédiées aux professionnels de la métallurgie et de la transformation des métaux. Par la variété des sujets (marchés, technologies, production, formation, recrutement…) et la multiplicité des formats (conférences, tables rondes, ateliers, rendez-vous d’affaires, expositions), elles s’adressent à toutes les fonctions de l’entreprise : R&D, conception ou production de produits, RH, commerce ou direction générale.

Quels sont les secteurs d’activité concernés par les Metaldays ?

La typologie des entreprises présentes à l’édition 2018 :

Les secteurs d’activité représentés :

Le rendez-vous sera reconduit l’année prochaine ?

CTIF organise chaque année en régions plusieurs rencontres également appelées MetalDays ; ces rencontres se déroulent sur une journée sur des thématiques techniques telles que la fabrication additive, les contrôles non destructifs, les mousses métalliques, pour ne citer que les derniers.

Les dates de ces prochaines journées seront communiquées début 2019. 

Regardez la présentation de Clotilde Macke-Bart, Directrice R&D et Innovation à CTIF sur l’organisation des MetalDays.

Et les interviews des exposants et sponsors de l’événement où l’on retrouve Hagen Friese, notre responsable Ventes et Marketing du département Industrie.