Physique – chimie, niveau collège : la corrosion des métaux

Retour sur les fondamentaux de la corrosion avec le programme de physique – chimie niveau collège, classe de 3ème.

Qu’est ce que la corrosion ?

Par définition la corrosion d’un matériau correspond à sa dégradation.
Elle peut avoir des causes mécaniques comme des frottements ou des causes chimiques.
A l’air libre, les métaux sont en présence de dioxygène, d’eau, de dioxyde de carbone et de gaz polluants qui peuvent provoquer une transformation chimique dont le métal est l’un des réactifs. Ce dernier est alors consommé tandis que se forment le ou les produits.

La corrosion de l’or

L’or est un des rares métaux à ne subir aucune corrosion. Il est insensible aux attaques de l’air et de ses constituants et conserve ainsi son éclat et sa couleur malgré une exposition prolongée à l’air libre.
On dit que l’or est inaltérable et c’est ce qui en fit certainement, avec sa couleur, un métal précieux.

La corrosion du cuivre

Le cuivre se corrode au contact de l’air. Il se couvre d’une couche verdâtre appelée vert-de-gris.
Cette couche est imperméable et isole le cuivre de l’air et des réactifs responsables de sa corrosion.
La corrosion du cuivre s’arrête donc dés l’apparition du vert-de-gris.
La corrosion du cuivre reste alors superficielle, elle modifie seulement son aspect extérieur.

Exemple

La statue de la liberté doit sa couleur verdâtre au vert-de-gris qui s’est formé sur le cuivre dont elle est constituée.

La corrosion du fer

Le fer réagit avec le dioxygène et l’eau pour former de la rouille rougeâtre qui constitue une couche poreuse. Cette dernière laisse passer l’eau et l’air qui peuvent continuer à réagir avec le fer tant que celui-ci n’a pas été transformé complètement en rouille.
Un objet en fer se corrode donc en profondeur et peut même disparaître complètement.
Le fer doit donc être protégé d’une couche de peinture ou de vernis qui l’isole de l’eau et de l’air afin d’empêcher la transformation chimique qui le transforme en rouille.

La corrosion de l’argent
L’argent s’oxyde au contact du dioxygène de l’air. Il noircit en se recouvrant d’une couche d’oxyde d’argent. Cette couche imperméable empêche la corrosion de se poursuivre.

La corrosion de l’aluminium et du zinc
La corrosion du zinc et de l’aluminium est du même type que celle du cuivre et de l’argent. Elle n’attaque que la surface du métal sur lequel se forme une couche d’oxyde (oxyde de zinc ou oxyde d’aluminium).
Cependant les couches qui se forment dans les deux cas sont de couleur grisâtre. Il est donc difficile de les distinguer du métal qu’elles recouvrent et de se rendre compte de leur présence. Elles rendent simplement le métal un peu plus terne.

En savoir plus
By |2018-05-15T09:07:12+00:00mars 9th, 2018|Non classé|